Rencontre avec le DG adjoint et DR Centre-VDL de la SNCF

L’ADULPCM a rencontré le 07 mars le directeur général adjoint en charge de la communication M. Vicherat et le directeur régional de SNCF Mobilités pour la région Centre VDL, M. Coursier au siège de la SNCF à Saint-Denis. L’ordre du jour était :

La communication défaillante en situation perturbée (twitter c’est un outil mais ne touche qu’une infime partie des usagers) :

  • information à l’ensemble des usagers non opérante,
  • suivi de l’information et de l’évolution de la situation non opérante,
  • excuses/ reconnaissance du dysfonctionnement, et accès à l’information pour le dédommagement non opérant : les dédommagements financiers actuels ne comblent pas le préjudice subi par les usagers (poser des congés/RTT pour combler l’absence/retard, suppression de prime de fin d’année pour retards répétés, sanctions voir procédure de licenciement, difficultés familiales…etc.),
  • absence de transparence dans les défaillances : on ne peut plus entendre de la part des agents que eux aussi sont concernés et touchés : car eux sont à leur travail en cas de défaillance alors que les usagers cherchent à y arriver.

La qualité de service ressentie par les usagers (tant du service que du matériel) :

  • durée du transport plus long d’année en année (modification unilatérale des horaires sans remise à niveau ensuite),
  • durée du transport trop aléatoire : 10/15 mon de retard – quid correspondances en cas de rdv important : entretien d’embauche, voyage…etc ?

Qualité du transport qui se détériore :

  • les dernières rames sont inadaptées au trajet dans sa durée et sa cause,
  • l’entretien est aléatoire

Le manque d’agilité en gare de Paris-Montparnasse

  • Les solutions trouvées aux dysfonctionnement sont souvent au détriment des usagers : annulations, train courts…

/!\ Vous devez être membre enregistré pour accéder au document à télécharger.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.